Lecture d'un Article

Interview Exclusive : Johnathan McClain de ‘Retired at 35′

Publié par Réagir

L'acteur Johnathan McClain / Photo par Marc Cartwright

L’acteur Johnathan McClain / Photo par Marc Cartwright

L’acteur Johnathan McClain a accepté de répondre à nos questions concernant sa comédie Retired at 35 dont la deuxième saison a débuté le 26 juin sur la chaîne câblée TV Land. Il y joue David, un new yorker ayant réussi professionnellement mais qui décide de tout quitter et de rendre visite à ses parents, joués par George Segal et Jessica Walter, qui vivent dans une communauté de retraités en Floride.

L’interview peut contenir des spoilers !

DealingTV : Que pouvez-vous nous dire sur la saison 2 ? Votre personnage va-t-il encore jouer l’intermédiaire entre ses parents ?
Johnathan McClain : La seconde saison de la série a été géniale dans le sens où nous avons intégré la sœur de David, Amy, jouée par Marissa Jaret Winokur, qui a gagné un Tony Award pour son interprétation dans Hairspray à Broadway. Non seulement Marissa est une formidable actrice, mais ajouter ce personnage dans la série veut dire que David n’est pas le seul intermédiaire de ses parents. Maintenant il a de l’aide en la personne de sa soeur. Nous avons également réconcilier les parents aussitôt, de ce fait la comédie peut être plus familiale. Dans la première saison, avec les parents qui se séparaient, nous avons passé beaucoup de temps pour les réunir. Maintenant qu’ils sont ensembles à nouveau, le show doit plus que jamais jongler avec les histoires de toute la famille. Ce fut un grand moment.

DTV : David et Amy devront apprendre à vivre ensemble, mais vont-ils s’entendre ?
JMC : David et Amy, sont comme beaucoup de frères et sœurs, ils s’aiment mais il ne vaut mieux pas qu’ils soient colocataires. David a toujours été l’enfant chéri aux yeux de ses parents, donc quand il demande à Amy si il peut vivre avec elle, il doit avouer qu’il a besoin d’aide, et elle saute sur l’occasion afin d’être pour une fois l’héroïne. Mais ils se rendent compte très rapidement qu’ils ne sont pas fait pour vivre ensemble. Ce qui est encore plus vexant pour eux, c’est qu’ils découvrent qu’ils sont comme leurs parents. David a les mauvaises habitudes de son père et Amy a les mauvaises habitudes de sa mère. Quand un enfant grandit et qu’il découvre qu’il a été transformé en l’un de ses parents, ça lui fait ouvrir les yeux, et même si David et Amy pouvaient vivre ensemble, je pense qu’ils seraient effrayés par le fait d’avoir peur d’être comme leur père ou leur mère.

DTV : Votre personnage recherche l’amour, et il semblerait qu’une certaine femme et mère d’un jeune garçon croise son chemin. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
JMC : David rencontre Jenn, interprétée par Danneel Ackles, et ils s’entendent immédiatement. Mais oui, il y a des complications. Elle a enfant, et David à 35 ans, il n’a pas d’emploi et vit seul avec ses parents. Les deux doivent voir si oui ou non ils peuvent être ensemble. C’est habituellement compliqué de faire durer une relation, mais quand vous devez faire face à ce genre de difficultés, c’est très, très dur. Heureusement, parce que c’est une comédie, c’est très drôle de les voir essayer, mais ce n’est pas facile pour eux deux. Mais je pense que c’est réel. Je pense que les gens verront des choses dans cette relation qui semblent familières.

DTV : Vous jouez avec George Segal et Jessica Walter qui sont des personnalités très appréciées du cinéma et de la télévision avec également une longue filmographie. Cela vous a t-il impressionné, stressé ?
JMC : J’apprécie George Segal depuis un long moment. Il est l’une des raisons pour lesquelles je voulais devenir acteur. Donc, c’est un énorme privilège d’avoir la chance de travailler avec lui. Il se sent comme une star de cinéma classique. Il y a quelque chose en lui qui vous attire. Il a un charisme incroyable. Et en même temps, il vous fait sentir à l’aise et bienvenu. Quand vous réussissez à faire rire George Segal, c’est l’un des meilleurs sentiments au monde. Et Jessica Walter, c’est tout aussi excitant et amusant de travailler avec elle, c’est comme si c’était une adolescente. Elle a une énergie incroyable, beaucoup plus que moi, et garde les choses au top tout le temps. Elle et George se sont connus il y a 40 ans, quelque chose comme ça, et de les regarder jouer ensemble c’est vraiment amusant. Parfois, je pense que j’ai le meilleur travail au monde. D’autres fois, je sais que je l’ai.

DTV : Comment est venue l’idée de faire les vidéos « Terry and Randy » sur Funny or Die ? Prévoyez-vous d’en faire d’autres ?
JMC : Mon ami Adam Stein, a ancien scénariste pour Damages, m’a demandé si je voulais tourner un court scénario qu’il avait écrit. J’ai trouvé que c’était drôle donc j’ai dit oui, nous l’avons fait et l’avons mis sur funnyordie.com, et soudainement les gens le regardaient donc nous avons décidé d’en faire plus. C’est toujours délicat de se moquer de la politique parce que les gens ont de fortes opinions à ce propos, mais si vous ne risquez pas d’offenser quelques personnes, vous ne faites probablement rien qui en vaille la peine. Tant que nous faisons chier moins de personnes que nous en divertissons, nous pensons être sur la bonne voie, donc nous continuerons avec Terry and Randy jusqu’à ce que nous n’ayons plus d’idées. De plus, ces deux idiots que nous jouons sont tout simplement amusant pour nous. Et si nous prenons du plaisir, nous croyons que d’autres en ont aussi.

DTV : Dans la plus récente, vous donnez la réplique à Michael Emerson, un monument de la télévision américaine, qu’avez-vous pensé de ce moment ? Êtes-vous fan de son travail ?
JMC : J’adore Michael Emerson. C’est un ami d’Adam et il était très bienveillant au sujet de faire cette vidéo avec nous. J’ai d’abord appris à connaître Michael quand il a participé à une pièce de théâtre off-Broadway, il y a un certain nombre d’années de ça, qui s’intitulait Gross Indecency: The Three Trials of Oscar Wild, et j’ai pensé, « pourquoi ce gars n’est pas une star ? ». Je pense que d’autres personnes pensaient la même chose, parce que maintenant s’en est une. Et c’est incroyable de travailler avec lui. On a juste fait ces petites vidéos drôles et sans toucher un sous, et il est venu, prêt à travailler comme si nous faisions une production de 100 millions de dollars. Il l’a vraiment pris ça au sérieux. Il a apporté un jeu d’acteur et un professionnalisme supérieur à ce que nous faisions. J’espère que nous ferons plus de choses avec lui. Il est formidable.

DTV : Dernière chose : dites ce que vous voulez !
JMC : Je veux que tout le monde sache que je vous trouve très attirant(e). J’aime particulièrement ce pantalon. Aussi, avez-vous perdu du poids ? Sérieusement, vous êtes incroyable. Si je n’étais pas déjà marié, je vous ferais tendrement l’amour. En fait, je devrais me tenir à l’écart dès maintenant. La tentation est trop forte. Au revoir, beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*